Osiamed

LLLT- Laserpen

LOW LEVEL LASER UNIQUE DÉVELOPPÉ POUR LE TRAITEMENT DES MUCOSITES
  • Sans danger, pas d’effets secondaires
  • Appareil fiable et facile à utiliser
  • Confirmé par des études universitaires locales et internationales

Vous souhaitez obtenir plus d’informations sur ce produit ?

LLLT avec le stylo laser est non seulement capable de traiter les symptômes, mais aussi de favoriser la cicatrisation des plaies. L’éclairage avec LLLT a son effet dans les différentes étapes de la cicatrisation, notamment dans la phase inflammatoire, pendant la phase de prolifération, de modelage et de maturation. Cet effet se produit non seulement sur les plaies superficielles ouvertes, mais aussi sur les lésions du tissu conjonctif fermé ou des tissus mous.

 

Certains des effets obtenus avec LLLT sont : augmentation de l’infiltration des leucocytes, augmentation de l’activité des macrophages, augmentation de la revascularisation, amélioration de la prolifération et augmentation du nombre de fibroblastes,…

 

Les propriétés analgésiques uniques de la LLLT ont été étudiées dans de nombreuses études scientifiques et pourtant, ce processus extrêmement complexe n’est pas encore entièrement compris. La raison en est que cet effet est obtenu par un ensemble complexe de mécanismes locaux et systémiques dans lesquels des interventions enzymatiques, chimiques et physiques ont lieu.

Certains effets connus de la LLLT sont une augmentation de β-endorphines, bloquant la dépolarisation des fibres C de sorte que les stimuli de douleur ne sont pas envoyés au cerveau, une augmentation de NO production et d’autres.

 

Les caractéristiques uniques de la LLLT sont appliquées depuis de nombreuses années dans le traitement des mucitis chez les patients sous chimiothérapie. Des centres de traitement réputés tels que l’Institut Bordet, UCL. Les Cliniques Universitaires Saint-Luc, RU Gent et d’autres considèrent la LLLT comme un outil précieux pour ces traitements et d’autres.

 

LLLT est une méthode sûre qui a été utilisée pendant des années, il n’y a pas d’effets secondaires indésirables, la douleur ou la chaleur. La grossesse, les stimulateurs cardiaques, etc. ne sont pas une contre-indication. Dans le cancer, la LLLT est utilisée pour traiter les effets secondaires de la chimiothérapie et de la radiothérapie comme la mucosite, la dermatite et le syndrome main-pied.

 

Trop d’énergie sur une plaie neutralise l’effet positif, donc plus il y en a, mieux c’est ! Cependant, les tissus sains ne sont pas endommagés par des doses excessives d’énergie.